News

Championnat DR1 ile de france – phase retour

Réservoir Frogs lors de la phase retour du championnat indoor 2019-2020

Composition : François, Thomas, Thibaut, Édouard, Pablo, Éva, Nico, Yves, Lolow, Arnaud

Le week-end dernier, les Reservoir Frogs étaient à Cergy pour la phase retour du championnat indoor DR1 Île-de-France. L’équipe arrive en 3e position du classement général, forte de ces trois victoires et deux défaites lors de la phase aller, et aborde sereinement le week-end avec un objectif en tête : le maintien en DR1 !

Au programme du week-end : deux matches le samedi pour finaliser le classement, puis la phase finale le dimanche avec trois matches. Le premier match voit les Frogs affronter les licornes des Pick Hard Disk d’Amiens. La mise en route est compliquée, et face à des joueurs supérieurs techniquement et physiquement, l’écart se creuse rapidement. Au fur et à mesure, notre jeu finit par se mettre en place, et la fin de match est beaucoup plus équilibrée. Malheureusement, le retard accumulé en début de match sera trop important pour être remonté et les Frogs s’inclinent 12-5 contre une équipe solide mais très agréable à jouer !

Après une pause-café/hôtel/jeu de société de près de 3h, les Frogs sont chauds pour leur deuxième match contre les Phoenix de Montrouge ! Contrairement au premier match, notre jeu se met immédiatement en place, les équipes commettent peu d’erreurs ! Les points sont disputés ! Les Phoenix seront en tête tout le match, mais on ne lâche rien, et le match va se jouer au Universe ! 10 partout ! Après une erreur des Phoenix, les Frogs se mettent en place en attaque pour en finir ! Le stack est en place, François ramasse le disque. La pression est à son comble et la foule est en délire. Après une feinte digne de Beau Kittredge, Édouard contre-cut et part en longue. L’œil du faucon de François détecte cette course, voit que le défenseur est battu et envoie son plus beau backhand en longue. La victoire est à portée de bras ! Édouard lit merveilleusement le disque, tend les bras et tente d’assurer avec un attrapé crocodile qui doit marquer la fin de ce match épique … avant de laisser tomber le disque ! Incroyable ! Le public n’en revient pas ! Ce geste, hautement technique, sera dès lors nommé une « Édouard » tout le reste du week-end. Beaucoup tenteront de l’imiter, mais peu parviendront à l’égaler.

Superbe « Édouard » d’Édouard à l’Universe

Mais pas le temps de s’apitoyer, les Frogs se remettent en place pour faire la défense ! Malgré tous leurs efforts, les Phoenix inscrivent ce dernier point et l’emportent sur le score de 11 à 10. L’issue est tragique mais le match très agréable niveau spirit.

À l’issue de ce match, les Reservoir Frogs terminent 6e au classement, et affronteront donc les 3e lors du quart de finale du dimanche matin. Et cette équipe n’est autre que les Phoenix de Montrouge ! Le rendez-vous est fixé !

Un dimanche qui commence comme on les aime sous la pluie avec du vent et un timide rayon de soleil qui ne tardera pas à disparaître, bref un temps pour les grenouilles !!!
C’est le retour dans le gymnase de Cergy plus chaleureux par l’ambiance que par la température.
Un peu déçu de notre dernier match de la veille, on était tous motivés et prêts à prendre notre revanche. Échauffement d’équipe et grosse concentration, les Réservoirs Frogs ont envie de brûler du Phœnix et de disperser ses cendres !!!
9h45 coup d’envoi d’un match qui sera bien disputé et très plaisant à jouer. Les Réservoirs ont réussi à dérouler leur petit jeu et il y aura peu de boulettes dans ce match. Score final 9-7. Objectif atteint Equipe maintenue en DR1 wouhou !!!! Et what ??? si on gagne le prochain match c’est N3 l’année prochaine !!! (Avec un petit rêve de « poutrer » l’équipe 1 heheh )

Retour dans les tribunes pour regarder les autres matchs qui ont été serrés, forcément il y avait l’enjeu du maintien !!
Quelques croque-monsieurs avalés et ça y est nos prochains adversaires sont désignés ça sera PUC 2 en demi finale.
Reprise à 13h30. Échauffement et tout et tout un peu moins de motivation que pour le 1er match mais on y croit. Au final on aura tenu bon quelques points jusqu’au début du festival de la boulette à commencer par celle de votre rédacteur bien aimé qui a fait un splendide drop de pull qui lui servira de leçon (et qui lui a fait mal au tibia le lendemain). Du coup les PUC 2 accélèrent et vident les Réservoirs à vue d’œil. Score final 5-13. Score un peu dur car avec plus de concentration et de motivation on aurait pu faire largement mieux.
Bon tant pis pour la N3 on verra ça plus tard et on pourra toujours « poutrer » l’équipe 1 à l’entraînement…

Bref, retour en tribune où on a repris quelques croque-monsieurs pour vérifier qu’ils étaient toujours bon.
Et ma fois il y a encore eu quelques jolis match à regarder notamment UV contre Pick Hard Disc.
Du coup notre dernier adversaire est désigné ce sera les hôtes de cette phase retour : Ultimate Vibration.
Début du match 16h30. Plus de concentration et de motivation et surtout le festival de la boulette était fini ! Malheureusement ça n’a pas pas suffit notamment car nous n’avons n’ont pas réussi à bloquer suffisamment UV et leur rôdeur de zone qui nous a fait du mal. Score final 9-13.
Fin du championnat, on finit 4ème sur 8 plutôt pas mal pour l’équipe 2 bien aidé par quelques renforts. Quelques regrets et quelques points à bosser à l’entraînement mais c’était un week-end cool pendant lequel on aura progressé en tant qu’équipe !

Bon aller hop à la douche! Ah ben en fait non plus d’eau chaude donc ça sera direct la petite bière de débriefing en regardant la finale et puis retour à la maison dans les bouchons et sous la pluie comme on aime.

Edouard « aux mains d’argents » & Arnaud

Championnat Indoor N3 2020 – phase retour

Composition :
Rémi « le meilleur coach »
Max « les vacances c’est mieux que l’indoor »
Guigui « la force tranquille »
John « Big Smile »
Marie « les meilleurs gâteaux »
Brama « je gère la zone, regarde »
JuB « je vais boire un thé #JuThé »
Clem « déso pour les contacts »
Speedy « j’adore les compétitions avec les Frogs »

Les Frogs lors de la phase retour du championnat Indoor 2020

9 grenouilles ont comme objectif la montée en N2 indoor cette saison. La poule est relevée mais le haut du panier est assez homogène, donc sur un malentendu tout peut passer.

Ça passe un peu moins pour Speedy qui lors de l’échauffement du premier match nous annonce que son dos lui fait des misères suite à un câlin d’entraînement avec le camarade Bran que l’on salue chaleureusement (Bran, je pense qu’il faut que tu lui rembourses ses vacances de ski,
bisous !). #JeSuisSpeedy

On entame le premier match à 8 donc. Nous affrontons Sesquidistus qui est sûrement l’équipe la plus solide avec une petite pointe de favori. Les deux équipes se renvoient les points et les breaks en début de match, tout est accroché, les attaques comme les défenses. Au final, nous accumulons quatre erreurs de plus et nous nous inclinons 12-8. Excellent match, très solide de leur part avec de la bonne pression défensive qui nous fait prendre des risques que nous n’arrivons pas à maîtriser. Excellent fair play, les deux équipes s’en féliciteront dans la ronde.

Le temps de boire un bon thé, le deuxième et dernier match du samedi se jouera contre Friselis 2 (attention, il faut bien prononcer « Frizlis »). Ils n’arriveront pas à nous mettre en doute, nous sommes au-dessus techniquement et physiquement. Par contre nous remarquons que nous aurions pu prendre plus le devant en défense, nous gagnons 13-7, car la plupart de leurs points passaient par des upsides qui traversent le terrain et nous n’avons pas réussi à nous ajuster à temps pour leur enlever cette
option, à méditer.

Le samedi soir se programme différemment selon les envies, un groupe ira au resto « Le Bistro du Boucher ». Nous serons servi par un gentil monsieur qui a regretté sa soirée, on s’en doute, entre les remarques désobligeantes de Clem alias « je crois que monsieur n’a pas compris » et l’autre breton qui s’énerve car on lui a mis du beurre doux dans son assiette de fromages «
affinés » composé d’emmental et de camembert Président. Tout ça parce qu’il lui manquait des dents, ça se fait pas !!!!

Retour dimanche au gymnase : on perd encore un camarade, Max, qui avait un avion à prendre, on voit les priorités !

Premier match de cette journée contre les Disc’Lexiques. Echauffement qui commence dans les tribunes. Chacun cherche ses affaires dans son sac, mais on se rend compte que c’est plus rapide si on jette les pompes, les shorts et les T-Shirts sur le terrain pour faire son choix après. Bonne ambiance de déchetterie bulgare mais échauffement de baltringue, on ne va pas se mentir. Ça ne rate pas, on se prend une petite claque 10-7 alors qu’ils n’ont pas particulièrement brillé mais on était encore plus en-dessous. Ils en furent même assez étonnés dans la ronde, par contre niveau esprit, rien à dire, les deux équipes étaient contentes

De notre côté on s’aperçoit que l’on a encore du mal à être discipliné dans le respect des consignes de jeu, un facteur est peut-être la difficulté d’émerger en cette heure matinale, la machine met du temps à être lucide. Beaucoup de disques perdus sur des risques non nécessaires, des passes forcées pour marquer rapidement, etc.

C’est également à l’issu de ce match que nous avons perdu le sourire de Jo, nous l’avons cherché toute la journée, sans nouvelles. J’ai proposé de lancer une alerte enlèvement, mais sans succès. On oublie rapidement ce match en se buvant un bon gros thé et on enchaîne contre UPA.

Grosse confrontation en perspective, on se joue chaque année et on les a battus d’une courte tête à la phase aller, ils l’ont à l’esprit et nous aussi.

On est bien meilleur physiquement et mentalement, ils n’arrivent plus à s’en sortir uniquement par des exploits (gros scoober/upsides ou dives) et du coup c’est à notre avantage car on peut commencer à les avoir à l’usure. Ils ont fait tout leur match en zone et nous avions les réponses. Notre ligne de handling était assez sereine hormis deux ou trois choix malheureux. On arrivait à trouver tout le monde et on sentait que c’était plutôt eux qui avait le stress et la pression. Victoire 11-9.

Petite détente avec un bon thé et c’est parti pour le dernier match de la phase, les FU qui jouent à domicile.

Ils nous avaient battu à l’aller à l’Universe Point. On avait à cœur, même sans enjeu, de prendre notre revanche.

On se tient au score tout au long du match, ils ne placeront pas leur zone contre nous, on fait un gros match en défense individuelle des deux côtés. On arrive tranquillement au très attendu Universe Point qui va cette fois-ci tourner en notre faveur après moultes discussions. En effet, Guigui nous attrape le disque en zone mais très proche de la ligne. Son défenseur l’appelle dehors et s’ensuit un échange haletant à base de « moi je pense qu’il est dedans » et de « moi je le vois dehors ». Chacun fera appel à ses proverbes philosophiques favoris pour que finalement, à la faveur de votre écrivain favori qui pense que son avis aura été déterminant, le joueur des FU en question retire son appel et considère Guigui comme étant dans la zone au moment de la réception. Une fin de match un peu décevant forcément au vu de l’intensité du match. Surtout que plusieurs des joueurs des FU feront des remarques assez acerbes sur la résolution de cet appel. Je viens discuter avec l’un de ces joueurs pour voir avec lui s’il y a vraiment eu des tentatives d’influences agressives de notre part afin que cela se déroule en notre aveur. Je lui réponds qu’au contraire, il y a eu des avis échangés mais que personne ne l’a poussé d’un côté comme de l’autre. Nous en restons là mais on peut sentir un peu de rancœur je pense.

Cela se manifestera dans la ronde où leur capitaine fera mention de beaucoup d’appels discutables de notre part. Il oublie un peu vite leur côté et le nombres de fois où leurs jeunes joueurs contestaient les appels sans même chercher à discuter où prendre le temps d’écouter l’adversaire. Match tendu sportivement, on leur mettra notre seule note en dessous de 10 du weekend.

Nous terminons donc 2e de N3 avec le trophée de l’esprit du jeu. Saluons les Sesquidistus qui terminent premier de N3 et second au trophée de l’esprit du jeu. Je trouve ça toujours très bon quand les équipes bien classées le sont également dans l’esprit du jeu.

Nous sommes vraiment proche d’accrocher cette place en N2 indoor, ils nous manquent cette discipline, cette régularité dans le jeu propre. A nous de corriger cela, notamment pour l’outdoor. On reste Frog dans la défaite comme dans la victoire, merci pour ce weekend !

#JuThé

Liens des matchs :
Vs Sesquidistus : https://www.youtube.com/watch?v=QCYTQPKI46U
Vs Friselis 2 : https://www.youtube.com/watch?v=obNz_Ggmbnk
Vs Disc’Lexiques : https://www.youtube.com/watch?v=GF_XhxqEh6s
Vs UPA : https://photos.google.com/share/AF1QipPNs1_8fO6N_jZv7vfMiOrf4gl25PBOULsQywncVcPYhXVJdu1lHHyB_dOGjDI9gkey=UDhSclZsSHZlQk9SNmYwVW90WnVoN3JRcnUwOC1R
Vs FU : https://www.youtube.com/watch?v=Nv3vGTjzNM8&t=1053s

Championnat féminin indoor 2019-2020

Miss Frogshine lors du championnat féminin indoor 2019-2020

Nous entamons cette phase retour contre les Manchottes du Mans. Un premier match bien entamé avec de belles longues qui nous ont permis de prendre de l’avance et de gagner 12 -7.
Notre deuxième match contre les Praying Mantix fut très physique avec une belle intensité de la part des deux équipes. Nous n’avons pas lâché mais les lyonnaises l’emportent 11-9.
Le troisième match contre les Oufettes fut très serré, intense et plaisant. Du beau jeu collectif des deux côtés mais la victoire est pour l autre équipe qui s’impose 11-9.
Nous finissons cette journée 2ème de notre poule.

Dimanche, nous avons eu plus de difficultés dans le jeu. Le premier match contre les FU a été difficile. Avec un physique supérieur au notre, les filles de l’équipe adverse emportent la victoire avec 12 -6.
Nous rencontrons à nouveau les lyonnaises pour le cinquième match. Malgré l’envie de prendre notre revanche, nous avons eu du mal à rentrer dans le match. Nous nous ressaisissons vers la fin, mais cela ne suffit pas et nous perdons 7 -10.
L’heure du dernier match est arrivé et nous affrontons  les Chamber’Monts Disque. Un match plaisant qui nous permet de finir le championnat sur une bonne note en gagnant 11-6.
Nous finissons alors 7ème de la poule challenger.

Solène et Fifi

Championnat indoor N3 phase aller

Frog Disc Section lors de la phase aller du championnat indoor N3

Ce week-end notre équipe 1 était en déplacement à Luzarches pour la phase aller du championnat indoor N3. Ce championnat se déroule sur 2 jours (samedi et dimanche). Notre équipe était composée de Marie, Remi, Lolow, Max T, Jonathan (aka Rahan), Julien (aka Jub), Estebann (aka Tic) et Clem. Malheureusement notre Guigui national, prévu initialement dans la sélection, étant blessé, nous avons dû faire sans lui (mais bon… c’est ça d’être vieux aussi !).

Nous entamons notre championnat samedi contre Synoptic après un beau discours de motivation de la part de notre capitaine/coach Rémi : « on vise la montée donc si on doit rouler sur certaines équipes, on leur roule dessus ». Les objectifs sont simples : rentrer immédiatement dans le match et imposer notre rythme de jeu. Gagner ce premier match est important pour nous mettre en confiance pour le reste du championnat.

Les deux équipes commencent bien et sont au coude à coude jusqu’à 5-5. Nous arrivons à creuser l’écart et nous prenons 2 points d’avance. Le score final est de 12-9 en notre faveur. Première victoire ! Mais malgré cette victoire, nous sommes conscients que nous avons fait un peu trop d’erreurs techniques et nos coéquipiers accompagnateurs Thibault et Brama nous disent que nous manquons d’engagement dans les duels. Nous savons donc ce que nous devons corriger pour le prochain match.

Second match du samedi contre KISS. Nous commençons en attaque face à leur zone. Sur le premier point, notre enthousiasme fait que nous perdons la possession juste devant la zone d’embut adverse et KISS marque ce point. Mais nous ne baissons pas la tête et nous recollons au score immédiatement. Nous prenons quelques points d’avance ici et là lors de la rencontre, avance que nous garderons jusqu’à la fin du match pour gagner 13-7. La première journée se termine donc sur 2 victoires.

Le bilan de cette première journée est unanime : une très bonne entame de championnat mais nous avons quand même quelques points à corriger pour les 3 matchs du lendemain qui sont annoncés comme étant « plus difficiles ».
Le deuxième jour commence à 8h30 pour les Frogs qui ne sont plus que 8 joueurs car TIC s’est blessé au pied. Le programme : Power Rouengers, UPA et FU.

Premier match du Dimanche contre Power Rouengers. Nous rentrons directement dans le match et imposons notre jeu tant au niveau de l’attaque que de la défense. Grâce à notre grosse pression défensive et la correction de nos erreurs de la veille, nous remportons le match 13-2. Un excellent début mais le prochain match sera plus compliqué et nous le savons. On ne s’enflamme pas et nous nous servons de notre pause de deux heures pour préparer le match suivant face à UPA et à leurs jeunes athlétiques.
Le match contre UPA commence assez sereinement avec le même engagement défensif qui nous a réussi face à Power. Le match est toutefois beaucoup plus accroché et les équipes se rendent coup pour coup. Nous réussissons à prendre un point d’avance et continuons à imposer notre jeu. L’équipe de UPA essaiera de recoller au score sans y parvenir. Nous remportons donc ce match plaisant tant au niveau du spirit que de l’engagement physique (un peu trop parfois quand même) 10-7. C’est une victoire qui fait plaisir quand on se souvient que cette équipe nous avait battu au précédent championnat.

Il ne nous reste donc qu’un match contre Friztoi Ultimate (FU). Les deux équipes sont invaincues et il s’agit du dernier match du week-end, ce match prend donc une allure de « finale ». FU étant à domicile, ses supporters sont présents et ils ne sont pas venus les mains vides. Tambour et spectateurs sont présents sur le bord du terrain pour mettre de l’ambiance ! Qui arrivera invaincu de la poule en phase retour ?!

Le match commence, le tambour raisonne !

Nous ouvrons la marque, FU égalise. Tous les Frogs sont bouillants. La ligne d’attaque fait son travail et la ligne de défense aussi ! Nous marquons nos points et nous faisons pression pour qu’ils fassent tomber des disques. Nous prenons deux points d’avance. 3-1 pour nous. Mais l’équipe des FU, motivée par ses supporters, nous met une grosse pression défensive et nous commettons des erreurs dans nos attaques. Ils reviennent au score grâce à nos erreurs et installent leur rythme de jeu peu à peu. Nous arrivons tout de même à rester collés tout au long du match. Nous terminons le match après le temps : cap est à 11 …et nous sommes à 10-10 ! Nous venons de marquer pour égaliser avant ce « golden point », notre ligne de défense est de sortie et elle a les crocs ! Il faut récupérer le disque et marquer si nous voulons gagner ce match. La ligne des FU est très solide et fait un point « propre », pas de déchets, une belle patience et marque donc un très beau dernier point de leur part, la défense n’a rien pu faire.
Le goût de cette défaite est amer mais le discours de fin de match de notre capitaine est encourageant pour la suite : « Les gars ! On perd au « golden » alors qu’ils ont imposé leur rythme et que c’est le match où l’on a fait le plus d’erreurs ! Si on joue comme il faut à la phase retour, ils sont prenables ! »
Il ne nous reste plus qu’à continuer à travailler pour la phase retour qui va se dérouler une nouvelle fois à Luzarches, chez les FU, le week-end du 8-9 février. L’objectif est simple : prendre notre revanche et battre toutes les autres équipes pour monter en Nationale 2 !

La suite du groupe de grenouilles dans le prochain numéro !!

Thoison’s Brothers

Coupe féminine 2019

Le week-end du 30 nov-1er déc, c’était le championnat féminin d’ultimate et les Miss FrogShine (équipe composée des filles de Créteil SUN et d’Evry FROG) étaient sur le terrain.

Quelques entrainements organisés auparavant nous avaient permis de nous retrouver autour du Frisbee et de prendre nos marques, de nous trouver sur le terrain, de voir les qualités de chacune, de voir dans quel poste nous allions évoluer durant le week-end (Handler, Middle, les 2).

A l’issu de ce week-end, nous nous qualifions pour la poule Challenger du mois de Février.
Ce que nous pourrons retenir de ce week-end, ce sont les belles phases de jeu, la progression dans le jeu tout au long du week-end, la bonne humeur et les sourires qui étaient présents jusqu’au bout.

Les entrainements hors du commun sont aussi à retenir : danses (avec certaines pas toujours en rythme) , entrainements dynamiques ou très dynamiques, chat gelé, Jacquadi a dit (mais qui c’est celui-là !), …

Merci à toutes les filles :
Victoria – Solène – Maïwenn – Cécile – Eva Chloé – Hélène – Solange – Marie – Fifi(+Candice le dimanche)

Les  Miss FrogShine lors du championnat féminin 2019
Les  Miss FrogShine lors du championnat féminin 2019

FrogSun – LilliPUC : 11 – 6 ✅
FrogSun – Yaka : 5 – 13 ❌
FrogSun – FU : 10 – 7 ✅
FrogSun – Féenix : 10 – 12 ❌
FrogSun – Revo : 8 – 7 ✅
FrogSun – Fillelis : 10 – 8 ✅

Petit résumé des différents matchs du week-end :
Le premier match du samedi est contre LilliPUC, nous sommes bien rentrées dans ce match ce qui nous a permis de prendre de l’avance et de gagner ce match.
Le deuxième match est contre Yaka : un démarrage très bon, chacune notre tour nous marquons sur nos attaques et nous atteignons 5-5. Les Yaka resserrent alors leur défense, ce qui nous met sous pression, les appels deviennent moins francs de notre côté et nous n’arrivons plus à marquer de point jusqu’à la fin du match, nous atteignons tout de même le cap et finissons à 5-13.

Le premier match du dimanche est contre l’équipe des FU, une équipe avec beaucoup de jeunes, est ce que nous saurons tenir la distance niveau physique 😉 Le match est accroché et engagé jusqu’au bout, plusieurs longues marchent pour nous et moins de leur côté. Ces longues nous permettent de faire la différence et de gagner ce match.
Pour le deuxième match du dimanche, nous rencontrons les Féenix, équipe que nous avons observé depuis les gradins et qui nous a impressionnée au niveau engagement et physique. Le match est serré, elles prennent l’avantage au milieu du match, nous arrivons à revenir mais un léger craquage de notre équipe sur la fin, nous fait perdre ce match 10 à 12.
Le match suivant est contre les Révos, le match est à nouveau accroché, nous arrivons cependant à dérouler notre jeu tout du long et à terminer ce match par une victoire 8 à 7.
Pour finir cette journée, nous rencontrons les Fillelis. Malgré la fatigue et les 3 matchs précédents, toujours beaucoup d’entrain chez nous et nous suivons les consignes « du plaisir, du plaisir », le match est serré. Elles passent devant, on revient au score, on passe légèrement devant et on maintient ce rythme jusqu’au bout, victoire 10 à 8.

Fifi

Championnat DR1 ile de france

Ce week end les réservoir frog étaient à montrouge pour la phase aller du championnat DR1 Île-de-France.
Au programme du week end 5 matchs qui s’annoncent compliqués. On commence avec Ah Ouh PUC 3. Après un échauffement très rapide, la faute à l’A6 fermée et 1h30 dans la voiture ou la patience de chacun à été mise à rude épreuve…
C’est un premier match très accroché auquel nous assistons, les Réservoir ont du mal à se lancer et sont loin en défense, mais offensivement bien que nous ayons du mal à nous mettre en mouvement, une fois lancé, le jeu est fluide. Après avoir bien démarré en attaque, un excès de confiance nous fait tenter des choses compliquées et Thibaut lâche des scoobers à tout va (mauvaise idée)… Finalement on se remobilise et les quelques drops de notre adversaire nous emmènent à l’universe. Nous réussissons à l’emporter 12-11 dans un match très agréable, aussi bien sportivement qu’au niveau du spirit.
Apres une petite pause vient le tour d’ Ah Ouh PUC 2. Un gros morceau en perspective (sportivement hein… pas à cause des joueurs d’en face). Une équipe expérimentée qui a refusé la montée pourtant acquise sur le terrain la saison passée.
En effet le match est très compliqué et nous n’arrivons jamais à vraiment exister, résultat 13-5 pour le Puc.

Après un petit apéro dans la rue comme à nos 16 ans. Une partie de l’équipe va au resto marocain; couscous royal pour certains et bon moment pour tout le monde… Pendant ce temps Vincent est sûrement sobre dans une soirée parisienne…

La journée du dimanche commence avec un match à 9h45 contre le Sun.
Dans le doute de l’A6 toujours fermée nous nous donnons rendez vous à 8h45 au gymnase même si Nico aurait aimé gratter quelques minutes de sommeil. Au final nous arrivons à 8h30 Rrrrr on aurait pu dormir 15min de plus et Eva aurait sans doute été beaucoup plus souriante 😅
Nous commençons donc l’échauffement à 9h mais Vincent manque à l’appel. Les paris sont lancés: grosse cuite ou garde à vue ??

Nous on a un match à jouer et c’est encore un match très serré contre le Sun, les points s’enchaînent et nous réalisons un match sérieux, ce sera donc un second universe point où nous irons chercher une deuxième victoire 10 à 9
« Ça peut paraître anodin mais dans mes souvenirs avec les réservoir, un week-end à 2 victoires wouaaah c’est pas tous les jours. » Dira Max, fier de son équipe.
Eva se réveille et retrouve le sourire.
Une fois dans les tribunes voici qu’arrive Vincent… Vous connaissez la suite, une histoire de microsieste dans le RER qui l’amène à Saint Rémy les Chevreuse… Sombre histoire… Il dira même « j’ai tout donné pour ce match les gars!! »… Ah la jeunesse…
Alors qu’une partie de l’équipe se chauffe sur un catan (et on sent que c’est pas pour rigoler, le mode hardcore gamer est sortie)!!!
Vincent et moi même formons Arnaud à l’art de la table de marque, et ça aussi c’est du sérieux.
Le match contre Ultimate Vibration arrive mais on sent l’ équipe moins concernée par l’échauffement.
François gagne la partie de catan 15 minutes avant le match.
UV est pour le moment invaincue et ils ont un jeune qui court vite, très vite et saute haut, très haut.
On est cueillit à froid et on démarre le match par un 4-0 pour eux. Un callahan de Brama sonne la révolte et le match s’équilibre. Speedy (surnommé Skippy par François qui se demande si le reste de l’équipe à la bonne référence kangourou) sort une defense incroyable où on à même eu peur qu’il se cogne au plafond tant il est monté haut.
Au final le match se finit à 11-7 pour UV. Il sont meilleurs que nous, certes, mais on a des regrets par rapport au début de match et sans doute le manque d’investissement d’avant-match.


Après encore 4h d’attente, place au match contre Friselis 3. Ils sont plus vieux que nous, ils ont des filles, ils ne sont que 7 et ils n’ont pas encore gagné ce week-end. Le dernier match encore en tête on s’échauffe sérieusement mais on est peut être trop confiant. Sauf que, mine de rien, en face ils courent et ils jouent bien. On manque également un peu d’expérience et on se fait cueillir 3 fois par des longues à la réception du pool…
On n’est pas en place en défense et on le paye cash: offensivement on fait beaucoup d’erreurs, on drop beaucoup, si si même quand on a déjà le disque en main (euh ça c’est Max…). La fin du temps retentit: 10-6 pour eux. On entre dans le cap et on se (re)met à bien jouer, on les colle en défense, Thibaut sort des glissades du futur et même un dive sur une passe d’Arnaud. Toute l’équipe est en feu et on ne lache rien. Eux font des erreurs et le score se resserre… On sent qu’ils ont compris qu’on a la hargne! Finalement on gagne 12-10. Une fin de week end géniale avec un match très agréable au niveau du spirit et une victoire épique qui fait du bien. Oui oui les Réservoir ont 3 victoires!!!!


Au final on est 3eme sur cette phase aller mais tout reste à faire à la phase retour; et le maintien n’est pas encore aquis.
On t’aime beaucoup Thomas mais on se demande si, en fait, ce n’est pas toi le chat noir de l’équipe, une pétition est lancée pour que tu joues tout le temps en 1 😉.

Un grand merci à cette super équipe qui, avec un niveau hétérogène, a quand même su tenir l’opposition durant tout le week-end tout en gardant le sourire.
Un grand merci à Rahan pour son coaching intensif tout le week-end.
Des bisous à tous!!! Croa Croa Croa

Ptit max et thib’s

Beach N1 Septembre 2019

Présentation de l’équipe:

Pour aborder cette phase de championnat, voici les grenouilles qui participeront à la N1:

Frogs lors du championnat beach 2019
Crédit photo: Focus Ultimate
  • Brama: handler emblématique, en pleine forme après l’été, il a même fait un peu du fractionné proposé pendant le mois de Septembre. Une tendance un peu maniaque depuis la naissance d’Arav: il s’efforce d’éviter les plis sur son maillot, surtout aux ab.. À l’endroit supposé des abdos.
  • Clem: la rage incarnée, pour le meilleur et pour le pire. Il apporte beaucoup d’envie sur le terrain et sa technique lui permet quelques exploits. Comme Brama, il a aussi déjà fait un peu du fractionné de la saison, et c’est déjà pas mal !
  • Flo: l’un de nos renforts en provenance du hot. On le connaît: grand, technique et physique. Il nous sera d’une grande aide pour notre lutte au maintien.
  • Guigui: le métronome de l’équipe, tant physiquement que techniquement: du jeu simple avec un gros volume de jeu.
  • Jonh: Fringant comme toujours, il revient encore une fois d’un été bien chargé (et pas qu’en alcool): la légende raconte qu’il aurait participé à 47 tournois cet été, soit une belle moyenne de 5,2 par WE; beau gosse! Son scoob main gauche est à coup sûr aiguisé !
  • Marie: Le retour après une 2e grossesse. Ses faits d’arme récents: élue présidente et meilleur joueur du club (non, pas de faute, c’est un “titre” qui mélange hommes et femmes du club) à l’AG il y a 2 ans, sélectionnée en équipe master féminin il y a 2 semaines et dans le wagon de tête au fractionné depuis le début de l’année. What else ?
  • Max: le middle qui s’impose de plus en plus en 1 et prend une belle importance dans l’équipe. Il est de plus l’actuel “meilleur coéquipier” du club suite au vote de l’AG. Son fait d’arme de ce début de saison ? Il est déjà blessé à la cheville !
  • Rémi:  Fraîchement master mais pas encore blessé (à noter!!), “jeune” papa qui se lève encore la nuit, le coach/entraîneur/capitaine est toujours au top pour mener son équipe en championnat. Toujours (trop?) bienveillant avec ses joueurs, il cumule assez naturellement les titres de meilleur coéquipier 2018 et meilleur joueur 2019, faisant de lui un de nos phares sur un terrain… pourvu que les joueurs voient la lumière !
  • Speedy: ne l’appelez pas pour remplacer votre pare-brise, mais s’il se lance dans votre dos, il arrivera en fond de zone loin devant vous. Première apparition depuis la fin de l’année dernière: vendredi 19h10 pour le départ… On ne sait pas trop à quoi s’attendre.
  • Thib: Il a frappé à la porte de l’équipe 1 en outdoor l’année dernière, on l’a laissé entrer en lui proposant un strapontin en bout de table. Cette année il prend ses aises et commence à virer des gens pour prendre une vraie chaise. Il a de l’envie, il a des cannes et une bonne humeur sans faille (proposez lui des chips et on ne répond plus de rien)!
  • Val: L’autre hot, que Brama côtoie lors de ses sorties avec le hot. Du jeu safe et calme, de l’expérience, de la technique. Tout y est !

VENDREDI

L’éternelle répartition des voitures…

La logistique est faite par Brama en fonction des couleurs de voiture, longueur des cheveux, allergies alimentaires et pointure.

Mais comme toujours, il y a des insatisfaits (pour une fois, pas les filles!). C’est la pagaille:

  • Thibaut ne veut plus venir avec Lolow parce qu’il a des vues sur Pablo (Thibaut, pas Lolow) et qu’il vend des piscine (Pablo, pas Lolow).
  • Speedy ne veut plus aller avec Eva parce que “pas de femmes au volant”.
  • Will préfère aller avec Lolow pour écouter du métal sur la route.
  • Philou ne veut plus venir avec Marie parce qu’il y a deux Rémi dans la voiture.
  • Et dans tout ça, personne de la voiture de John n’a souhaité faire un échange… allez comprendre!!!

Au fil de l’après midi et soirée, de la route, de BK et barbecue, le convoi dispersé, de 6 voitures et 24 personnes arrive au gîte au compte goutte…

24 c’est quand même pas mal! Mais on espère bientôt rivaliser avec les Tsus et leurs 53 personnes!! On y croit fort avec notre équipe jeunes qui se montera dans 10-15 ans, composée notamment de Zoé, Estelle, Jules, Gabin, Arav, Chloé, Mila, Camille et Trévor (ainsi que tous les enfants de John ^^) et tout le fan club que Rémi crée à chaque événement où le club participe !

Certains vont au lit, d’autres dans la piscine (pour ceux qui ont des c*******… enfin, du courage et des principes).

Nuit de sommeil et répartition basique: couples, ronfleurs, filles, et “le reste”. Heureusement que le gîte est grand!

SAMEDI

Malgré un 1er match à 11h20, toute l’équipe se lève pour être présente au captain meeting à 9h!! Le bel esprit club est bien là. Cet horaire permet de se laisser du temps pour faire un peu de lancer et tenter d’apprivoiser le vent. Vent de dos, vent de face, vent qui tourne, … Et de voir le premier match des Réservoirs Frogs, toujours sympa!

Samedi, 11h20, Freezgo Uno – Le match où Guigui n’a pas vu le début du match

Premier match de poule et premier coup de tonnerre: Guigui se blesse à l’échauffement ! Sur une idée nouvelle et farfelue, l’échauffement inclut des dives. Guigui n’étant jamais à côté de la plaque, il a plongera à l’endroit où 5cm de sable cachaient une belle dalle en béton. Verdict: grosse douleur à la hanche/fesse, il ne peut pas jouer le match.

On entame donc la compétition contre ceux qui sont rankés 2e de la poule. 

Ils sont plus jeunes, ils sont plus organisés et plus propres techniquement. Le match est assez équilibré même si la balance penche en faveur de nos adversaires, tout le long du match.

Score final: 7-9.

Samedi, 14h05, 33 Tours – Le grand écart entre un concurrent au titre et un postulant au maintien

Les finalistes de l’année dernière, 1ers théoriques de la poule.

Guigui ne se sent toujours pas, on continue à 10 :-/ Les dives sont bannis de l’échauffement !

Pas de grosse attente sur ce match si ce n’est d’y montrer beaucoup d’envie et d’implication.

Le match commence bien avec le premier point marqué par les frogs: 3 passes entre handlers, une belle ouverture et un appel en longue de Speedy, la passe part et c’est le point. Nous remarquons rapidement et le match se tient (2-3). Mais nos adversaires se lancent vraiment et nous commençons à baisser notre niveau de jeu: quelques erreurs “bêtes” des grenouilles, quelques grosses défenses et ils prennent le large: 6-2. Nous déjouons ensuite complètement et eux continuent leur marche en avant: 10-2. On veut terminer mieux, et se ressaisir. On termine mal et on s’écroule: les 3 derniers points seront des erreurs de notre part dans des zones où la défense n’était pas pressante.

Score final: 2-13.

Le score n’est pas dérangeant vu l’écart de niveau, mais le jeu et la non-réaction chez nous l’est plus.

Samedi, 15h55, Phoénix – Le match où le coach a failli devenir méchant

Ils sont rankés 4e de la poule puisqu’ils évoluaient en N2 l’année dernière, mais nous les connaissons et savons que ce match sera très compliqué. Vue la formule, celui qui gagne ce match assure son maintien. Le perdant devra gagner ses 2 matches du dimanche pour sortir la tête de l’eau et continuer à affronter l’élite l’année prochaine.

Guigui a toujours mal, pas de joker providentiel pour ce match.

À l’image du dernier match, ce sera un match où nous n’arriverons pas à mettre en place notre jeu, et où les mauvais choix, additionnés aux erreurs individuelles et à la défense adverse ne nous laissent aucune chance. 

Ils prennent le large dès le début du match et mènent 5-3. Dans un petit sursaut, nous parvenons à recoller au score. S’en suivirent 5 points marqués par nos adversaires. 5-10.

Il ne reste pas assez de temps, le match est déjà perdu. Nous marquerons les 2 derniers points mais cela n’a aucun impact.

Score final: 7-10

Grosse déception: nous n’avons toujours pas réussi à retrouver notre jeu.

Débrief en équipe, coup de gueule du coach: les consignes ne sont pas respectées !

Retour au gîte.

Quelques baignades pour la récup et le plaisir, avec tout de même plus de “oh elle est froide” que de courageux dans l’eau!

Le reste de la soirée se déroule autour d’un BBQ-pâtes (grâce à une voiture de tête qui a fait les courses, merci à eux!) et un affrontement entre la #teambière et la #teampunch …jusqu’à épuisement du punch. Bande de lâches!! 

En tout cas, quel plaisir pour toute l’équipe d’avoir une hygiène de vie irréprochable toute l’année pour pouvoir profiter de quelques excès les week-end de championnat 😀

Suite à cette soirée, un livre sur la vie de John est en préparation mais attention teaser: on a de quoi le remplir sans parler d’ultimate ou presque!

Hop au lit! Levé 7h30 (plus ou moins…) pour les 2 équipes

Petite nuit de sommeil

DIMANCHE

Dimanche, 9h25, UV – Le match où les Frogs ont joué perdu leur place en N1

Nous nous sommes mis en situation désagréable le samedi, il faut assumer et aller chercher ces 2 victoires qui nous permettront de continuer à apprendre l’année prochaine aux côtés de l’élite. Cela commence par une victoire face aux champions de N2 de l’année dernière.

Toujours pas de Guigui à l’horizon, la nuit n’a pas été aussi réparatrice qu’espéré.

Malheureusement nous continuons dans lignée de nos 2 matchs précédents: on n’arrive toujours pas à mettre en place notre jeu. On veut vraiment se reconcentrer sur l’attaque pour nous aider à reprendre le fil du match. On n’y arrive pas et notre défense n’est pas dedans non plus: ils profitent de chacune de nos erreurs et marquent sur quasiment tous leurs disques.

Le score final est sans appel, tout comme l’est notre jeu et notre implication.

Score final: 5-9

Dimanche, 11h15, Frisbeurs 2 – Le match où le plaisir revient

Le dernier match, n’a aucune incidence sur le sportif: nous serons en N2 l’année prochaine, l’objectif de maintien n’est pas atteint malgré l’équipe alignée qui semblait taillée pour la tâche.

Guigui n’est toujours pas d’attaque :-/

Puisque ce qui est fait depuis 3 matches ne marche pas, on change de stratégie: l’objectif est de finir le WE sur une bonne note et la consigne est donnée: prenons du plaisir.

L’échauffement se fera donc à base de passe à 10 sans règles (double et plaquages autorisés) et de lutte. La stratégie est simple: 2 lignes de 5 joueurs, qui alterneront les points quoi qu’il se passe.

La ligne de défense commence le match et nos adversaires marquent. L’attaque enchaîne en marquant son point.

La suite du match sera assez “fluide”: la ligne de défense marque ses points en produisant du petit jeu avec très peu de turn. La ligne d’attaque profite du terrain et a besoin de 2-3 disques à chaque point pour marquer.

Score final: 10-6

L’essentiel est là: les joueurs des 2 lignes sont contents de leur match, la victoire tenant lieu de cerise sur le gâteau – mais sans gâteau – pour terminer sur une note positive.

Le week-end sportif touche à sa fin… ou presque

Nous pouvons voir la fin du dernier match des Réservoirs Frogs. De belles phases de jeu et de supers dives de notre Lolow qui lui ne s’est pas cassé la hanche!

Petit crochet par le terrain 1  – Le match où on ne sait pas s’il faut être admiratifs ou déprimés….

Sur le “central” se joue la finale U15: Jets VS Friselis. Petite leçon de sport, avec un curieux mélange de sentiments: admiration – de voir de si jeunes joueurs produire un jeu fluide et intelligent – et honte, de voir qu’avec 10 à 20 ans de plus, nous n’en sommes parfois pas capables….  

Nouveau retour au gîte pour les douches, le rangement et la pisciiiiiiiiine!! 

Notons qu’après le sérieux de la compétition Rémi a complètement craqué pour se permettre de réaliser un fantasme (Merci Thibaut de t’être sacrifié, sans chips!).

Fin de week-end: Le point de non retour!!!

Seule une partie du groupe aura eu l’occasion de voir la vraie conclusion de ce week-end, avec un Lolow qui a balancé un “ils sont où les gros putain!!”. Faut pas le chercher Lolow!!

Marie & Rémi

Résumé du championnat beach pour l’équipe 2

Reservoir Frog lors du championnat beach 2019

6-4 : Normandix

Match du samedi matin (9h30). Rencontre avec les Hot. 

Beaucoup de vent dès l’échauffement, on sait que le match ne va pas être facile. On se donne des petits conseils pour réussir nos passes. Le match est bien serré, avec un point de chaque côté avec le vent dans le dos. Les deux équipes le savent, l’équipe gagnante sera celle qui va réussir à marquer le point contre le vent. Nous sommes à 4-4, un point long avec beaucoup de turns, les Normandix arrivent à marquer face au vent et prennent donc l’avantage. Nous n’arrivons pas à concrétiser pour aller chercher le cap. On perd 4-6.

13-3 : Euskadisk

Nous avons eu la chance d’observer l’équipe jouer. Une équipe de grand (des bestiaux).

Ils font une zone, il y a des double à appeler. On révise les règles, on se questionne pour être sûr de marquer au moins quelques points, car le delta physique entre les équipes est en notre défaveur.

Le match débute par un magnifique point des Frogs. On passe la zone grâce aux swings et aux appels des middles mais nous avons des difficultés pour concrétiser. Chaque disque par terre = punition.

Nous avons mis une zone sur 2 ou 3 points mais elle n’a pas trop dérangé ces grands gaillards. Au final pas de surprise sur le score mais notre jeu s’est amélioré avec ces 3 points marqués.

0-13 : Pirates

0-13 : On gagne notre match sans même le jouer contre une équipe forfait.

9-6 : BTR 2

Premier match du dimanche avec une arrivée sous la pluie sur les terrains. Pas très motivant pour commencer, mais les premières éclaircies font leur retour dès l’échauffement. Un match qui commence donc au sec et dans la bonne humeur des deux côtés. Les premiers points se jouent au coude à coude mais, arrivé à 4-4, les BTR réussissent le break et prennent doucement le large. Nous arrivons tout de même à ajouter 2 points de plus. 

Match très sympathique et engagé qui se confirme par un seul call sur tout le match et au tout début. 

8-6 : Disc’ lexique 2

Le match commence comme à son habitude au coude à coude jusqu’à la moitié du temps de jeu. Nous réalisons des erreurs dues à la précipitation dans les continuités, ce qui à profité à l’adversaire. Le break étant fait nous tentons de marquer le dernier point afin d’accrocher le cap dans la dernière minute. Mais c’est finalement les disc’ lexique 2 qui remportent le match. Quelques fautes et contacts en début de match mais qui ce sont réglés rapidement par la suite. 

Conclusion

Pour conclure, l’équipe 2 passe un super weekend de championnat ! Avec un peu de pluie pour nous faire croasser de bonheur !!

Merci les Hot pour le renforcement de l’équipe et votre sympathie.

On recommence l’année prochaine avec cette fois ci de belles victoires 😉 .

Dédicace pour les Frogs de l’équipe 2 :

– Yves: merci pour tes courses en longue.

– Thomas: merci pour ton jeu en handling.

– Éva: merci pour tous tes beaux catchs.

– Val: merci pour tes magnifiques appels contre BTR.

– Lolow: merci capitaine pour ton magnifique dive en zone.

– Philou: merci pour tous tes appels durant le weekend.

– Vince: merci pour tous tes magnifiques dive.

– Cécile: merci pour tes passes décisives.

Dédicace pour les hot qui nous ont renforcé :

-Steph: merci pour ton handling et tes bons conseils.

-Will: merci pour tes courses et tes relais au top. 

-Fred: merci pour tes appels, les handlers t’ont bien fait courir aussi et  merci d’avance pour le futur apéro que tu nous offriras prochainement ;). 

Thomas et Cécile.

Indoor D3

Les Frog Disc Section (équipe 1) étaient de sortie ce WE pour l’indoor D3, phase retour, organisée par les Sesquidistus (Strasbourg).

L’équipe 1 des Friselis faisant partie de la poule, la montée est quasi inatteignable. L’objectif est donc d’obtenir le maintien le plus rapidement possible, avant d’envisager d’autres choses. Suite à la phase aller, les Frogs comptabilisent 3 victoires (FU 2, Syno et UV) et 2 défaites (Tsunami 2, Disclexiques).

Le premier match du dimanche, contre les Friselis, est perdu 13-7, mais avec une belle implication et une grosse intensité durant tout le match. Ils sont plus forts, nous sommes contents de notre match.
Le dernier match de poule – contre le hôtes du WE – est décisif puisqu’il nous permettrait, en cas de victoire, de s’assurer de jouer les demi-finales « hautes » (regroupant les 4 premiers de la poule; les 4 derniers devront se battre pour ne pas descendre), et donc le maintien.
À la faveur d’un match intense et appliqué, nous gagnons ce match 11-8, et obtenons donc notre ticket pour la 1/2 haute.

Du moins c’est ce que nous croyons, jusqu’à la victoire des Syno sur les Disclexiques. À ce moment là, il y a donc 3 équipes (Frogs, Sesqui et Syno) à 4 victoires et 3 défaites.
Après moultes calculs savants, c’est finalement officiel: nous sommes 4e, OUF !!

Après un apéro à l’hôtel, direction le resto pour fêter ça.
Il y aura encore une première cette année: Philou n’a pas fini son plat !!
Retour à l’hôtel donc, puis on prolonge la soirée pour certains … Philou retournera même dans Strasbourg pour prendre quelques photos des illuminations de Noël toujours présentes.

Le dimanche est donc placé sous le signe du bonus: 2 matchs sans pression !

L’objectif du premier – contre friselis – est de faire mieux que ce même match joué la veille (-6 au score final). Après un début de match accroché (5-4 pour les Friselis), le tournant du match sera ce point aux multiples turns des 2 côtés, finalement gagné par les Friselis. Ils s’envoleront ensuite pour remporter le match 9-4.
-5: l’objectif est atteint !

Le dernier match du WE se jouera contre le Tsu (battus par les Sesqui dans l’autre 1/2) . Comme ils nous l’ont avoué dans le huddle, la déception de la 1/2 perdue contre les locaux nous a permis de prendre le large en début de match (+4). Comme à notre habitude, on notera un trou d’air avant le cap, qui fait que les Sudistes (Nemours c’est laaaaaaargement au sud d’Evry) reviennent à -1, et nous font peur.
On arrive finalement à conclure pour une victoire 11-9 !!

Ce WE est une satisfaction pour les Frogs, qui accrochent une 3e place en D3, meilleur résultat à ce jour.

Après l’inscription d’une 3 équipe en indoor et d’une équipe féminine, la saison des premières continue.

À venir: le tsunamixte fin Janvier et la DR en Février.

 

Hatty New Year 2017

Après une fort belle réussite l’année passée (tournoi complet, 55 participant-e-s, du fun en masse), le Hatty New Year revient avec son 2e cru: le Hatty New Year 2017.

La recette reste la même: des disques, un hat, du fun. Le tout en musique pour reprendre le trophées aux vainqueurs de l’année dernière: Il est né le Diving Enfant.

Le tournoi en détail, mais pas trop qd mm:

Dimanche 18 Décembre 2016, 9h-19h au COSEC de Morangis (91420)
Player fee: 10€
Petit dej et buvette sur place
Inscription uniquement à hattynewyear@gmail.com

L’année dernière nous étions complets (55 participant-e-s), ne tardez donc pas à vous inscrire.

Evènement facebook